28 mai 2008

Les chemins de la "gloire" (ou les sentiers de la perdition?)

Le grand journal, j'y étais, la preuve!




C'était une chouette expérience, mais il faut bien comprendre qu'on profite moins de l'émission que confortablement installé devant la télé. Je dirais même qu'être au 1er rang est légèrement stressant. Question invité, il y avait Bertrand Delanoë et Karl Lagerfeld (qui revenait de Mïaimi)

Spécial dédicace aux 4-zamis qui étaient à côté! :-)

3 commentaires:

Patrice a dit…

Un petit message de la part du bras droit qu'on aperçoit sur l'image, à droite de Pom.

Le public est une pièce maîtresse de l'émission, c'est lui qui donne vie au direct. Et pas une coupe de champagne, pas un petit four à son attention !

En même temps, vu comment on est mal assis, on attend les pubs avec impatience...

Pom a dit…

C'est clair que la télé, c'est un peu Hollywood, il ne faut pas trop gratter et voir la réalité des choses... On a l'impression que c'est tout neuf, confortable, la réalité est tout autre!

Sinon, c'était une très jolie couleur de chemise, Pat ;-)

GDjournal a dit…

bonjour !
Petit papier pour te donner l'adresse d'un blog entièrement consacré à l'émission Le Grand Journal... Avis aux connaisseurs !